31 oct 2015, Commentaires (9)

Jour J, ou J moins 7 ?

Auteur: christelle

Aujourd’hui, 31 octobre, le Spirou de Jijé sera enfin entre vos mains – ou tout du moins entre celles de ceux qui l’attendaient. Les quelques personnes qui ont pu le voir jusque-là ont toutes marqué un temps de surprise, tellement l’existence de cet ouvrage semble irréelle. De mon côté, plus je le regarde, et plus je trouve que c’est un livre qui swingue. C’est étrange, hein ?!

Nous continuons à être heureux, très heureux, de l’avoir fait, mais j’avoue que le plaisir de le savoir enfin « vivre » est légèrement atténué par l’imminente parution de son « frangin », à savoir l’ouvrage reprenant les couvertures du Moustique.

Pour diverses raisons, nous ne l’avons découvert que mercredi dernier, alors que, sur le chemin de Marcinelle, nous avons fait une halte chez notre restaurateur de documents en chef, Alain Maury, qui nous a mis la « bête » entre les mains. Pour le coup, c’est quand même nous qui avons du mal à croire à son existence physique. En tout cas, quel plaisir de le tenir enfin entre nos mains, contre nous allais-je écrire, puisqu’il a le même toucher soyeux que notre Véritable histoire de Spirou. Nos partis-pris esthétiques lui donnent une allure quelque peu différente de ce que nous avons l’habitude de faire, et le travail d’Alain Maury ravira tout ceux qui ont parfois été déçus par l’état de certains documents reproduits dans d’autres ouvrages. Nous lui avons en effet confié l’entièreté de l’iconographie, à charge pour lui de supprimer les effets de l’usure du temps, mais aussi de rattraper la piètre qualité de reproduction de certaines illustrations. Entre les décalages de couleurs, la transparence du papier, et l’état parfois désastreux de certains fascicules, on peut dire qu’il a fait des miracles.

Il est vrai que la recherche des exemplaires à reproduire a constitué une partie étonnamment importante dans la réalisation de ce bouquin. Les plus naïfs d’entre vous se sont sans doute dit qu’il nous a suffit de descendre aux archives de Dupuis, et de choisir. Mais non, cela aurait été trop facile ! Chez Dupuis, nous avons bien l’entièreté de la collection, mais reliée en d’épais volumes de 15 cm d’épaisseur, rendant absolument impossible la numérisation à plat de n’importe laquelle de ces pages ! Nous avons donc du partir en quête de chaque numéro… Et pour ajouter à la difficulté, il ne suffisait pas de trouver le fascicule du numéro X de 1948. Il devait AUSSI être bien imprimé ET en très bon état. Clairement… nous avons souvent désespéré. Nous avons multiplié les contacts pour arriver à nos fins. Bien évidemment, aucun souci pour trouver divers exemplaires d’un fascicule illustré par Morris ou Franquin, et nous pouvions même faire les difficiles. Ceux-ci ont été précieusement conservés par les collectionneurs. En revanche, c’était une toute autre affaire dès lors qu’on sortait de ce champ-là. Je me souviens notamment de deux couvertures. Nous avons du renoncer à l’une car nous n’en avons trouvé aucun exemplaire ; quant à la seconde, elle était dans un état déplorable : piquée par l’humidité, déchirée… et c’est là que l’exigence et la patience d’Alain Maury ont été précieuses. Au final, nous ne savons même plus la distinguer des autres illustrations !

Alain Maury, c’est également lui qui a restauré la plupart des illustrations reproduites dans l’intégrale Jijé. Et là aussi, il a souvent fait des merveilles. Vous avez peut-être déjà remarqué son nom au générique de certains livres. Aujourd’hui, on ne fait plus un bouquin sans que l’une ou l’autre image ne passe entre ses mains. Et plus c’est difficile, plus il nous étonne…

Ah, Alain…

Ch.

Commentaires (9) »

  • Pacome dit :

    Merci et bravo pour cette très belle intégrale Spirou par Jijé

    Le rédactionnel et l’iconographie sont tous les deux remarquables, nous sommes également très heureux de savourer tout cela :-)

    Et pour ceux qui lisent les commentaires de ce blog, ne manquez pas de lire cet article http://www.auracan.com/Indiscretions/580-de-l-outil-au-patrimoine-les-archives-dupuis-se-redefinissent.html

  • Kroustilion dit :

    Je viens de dévorer le « Spirou de Jijé » ! Quel bel ouvrage ! Le chaînon manquant dans l’historique des aventures ! Bravo !! <3 Et j'espère avoir la même joie pour le Valhardi de Paape (Vous avez une date, à la louche?). Merci de faire revivre ces belles années. Spirou-ami-partout-toujours-éternellement !!

  • christelle dit :

    Tout ces commentaires nous touchent follement, bien évidemment, et nous redonnent de l’énergie pour la suite de nos projets.
    Pour ce qui est de Valhardi 2… Nous espérons pouvoir le sortir pour la fin du premier semestre, avant l’été.
    Ne nous en voulez pas si on ne s’avance pas plus sur les dates de parution. Notre politique est qu’il vaut mieux reporter la sortie d’un livre, plutôt que le bâcler. Mais notre politique est, aussi, de respecter nos engagements.
    Certains se sont parfois hasardés à railler la flexibilité du programme de parution de Dupuis, nous accusant d’un manque de professionnalisme. Et si, justement, le professionnalisme était d’avoir conscience du minimum de qualité que nos ouvrages devraient avoir et de se donner les moyens de nos ambitions ? Nous avons la faiblesse de croire que l’exigence prime sur le calendrier. Et nous préfèrerons toujours vous faire attendre un peu plus, plutôt que laisser sortir un livre à la date dite, pour de mauvaises raisons au final…
    Ce type de projet demande beaucoup de réflexion, d’anticipation, et une parfaite coordination du calendrier de tous les intervenants. De plus, il faut que chacun ait le temps de bien faire ce qu’il a à faire…

    Pour revenir à Valhardi, la restauration des planches a commencé, et nous continuons de rassembler l’iconographie. Quant au rédactionnel, nous achevons de réunir les infos, documents et témoignages ; les idées se mettent en place en douceur… dernière étape avant l’écriture finale.
    Enjoy !

  • Kroustilion dit :

    Si ça vous intéresse, je possède tous les Valhardi de Paape dans la collection « Hebdomadaire des grands récits » (sauf un : « Cet affreux manchot »), par MP, si ça vous est utile, contactez-moi ! …Valhardi ami-partout-toujours- Aïe !!

  • sébastien dit :

    Bonsoir,
    Je voulais vous remercier pour ce splendide intégrale Spirou de Jijé qui manquait tant…
    Et vous féliciter pour le travail accompli, il est superbe et très intéressant.
    J’attends avec impatience celui sur les couvertures du Moustique maintenant.
    J’ai lu que vous aviez entamé une intégrale Broussaille ainsi que le tome 2 de Jean Valhardi (espacez-les un peu pour soulager notre portefeuille), ne savez-vous pas si les éditions Dupuis enviagerait une intégrale de Blondin et Cirage (tant que nous sommes dans la restauration de l’oeuvre de Jijé) ou une sur l’oeuvre de Remacle (Vieux Nick, Hultrasson ou Bobosse)?
    En tout cas encore merci et encore félicitations pour ce beau travail.

  • julien dit :

    Bravo pour votre travail ! Concernant Alain Maury, c’est celui qui dessinait les Schtroumpfs ?
    J’ai appris pour l’intégrale Broussaille,c’est super mais je me mords les doigts d’avoir acheté les 5 tomes il y a 2 mois !
    Et une intégrale de Blondin et Cirage serait la bienvenue !
    Pour ma part je suis grand fan de Goscinny, allez-vous faire les dossiers des intégrales Lucky Luke ?

  • richard foin dit :

    Merci Pacome de nous renvoyer à Auracan, pour y (re)découvrir la belle photogénie de Christelle !

  • christelle dit :

    Que messages d’encouragements et de questions !
    Oui, Alain Maury est bien le dessinateur des « Schtroumpfs » et de « Johan et Pirlouit ». Il est lui-même un grand amateur d’ouvrages sur la bande dessinée et lorsque nous lui confions des documents à restaurer, il œuvre à sa tâche d’autant plus pertinemment qu’il connaît la finalité… et qu’il va en être lui-même lecteur !

    Pour ce qui est de Lucky Luke, non, nous ne réaliserons pas l’écriture des dossiers. Nous aurions adoré, seulement nous avons déjà en projet celle de la refonte des Tif et Tondu. De plus, il nous faut absolument avoir de nouvelles plumes si on veut pouvoir enrichir l’histoire de la bande dessinée de multiples points de vue.

    Quant à l’intégrale Broussaille… nous l’attendons nous aussi avec beaucoup d’impatience ! Le premier volume comptera 70 pages d’inédits en album (« Papiers de Broussaille » et « récits complets »), et les discussions que nous avons eu avec le rédacteur du dossier nous mettent véritablement l’eau à la bouche.
    C’est vrai que c’est rageant d’avoir racheté dernièrement les albums. De mon côté, j’aime bien, en regardant la bibliothèque, voir apparaître les différentes éditions comme autant de strates à l’histoire éditoriale.

    Quant à d’éventuelles autres intégrales… notre prudence habituelle nous interdit de parler de nos projets tant qu’ils ne sont pas suffisamment avancés. Et puis, le programme est déjà très chargé jusqu’en 2017. On fera au mieux…

  • Benoît dit :

    Cela fait une semaine que je me régale en lisant l’intégrale de Spirou par Jijé. C’est un bonheur de pouvoir reparcourir l’oeuvre de Joseph Gillain telle que les jeunes lecteurs des années 1940/50 l’avaient découverte, à l’époque, dans le Journal de Spirou. Bravo !
    Et voici que ce midi, je viens d’acquérir, chez mon libraire préféré de Charleroi, le recueil des couvertures du Moustique. Je l’ai rapidement feuilleté et cela augure de magnifiques découvertes, dès ce soir confortablement assis dans un fauteuil. Je m’en réjouis déjà d’avance et vous redis encore Bravo ! et Merci Chritelle et Bertrand !!!

Laisser un commentaire

XHTML– Allowed tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*