Archives: octobre 2013

18 oct 2013, Commentaires (12)

Spirou à tue-tête !

Auteur: christelle

Il y a quelques jours seulement, nous avons clos notre travail d’écriture sur les appareils critiques des Spirou de Franquin à paraître dans Le soir.

Il est vrai qu’une telle opération commerciale a déjà été faite récemment et qu’on peut à juste titre se demander ce que celle-ci va apporter de plus à l’histoire. Faute d’avoir eu en mains les albums édités par La Libre, il nous est difficile d’apporter des éléments de comparaison. Ce que nous savons, en revanche, c’est tout le soin que nous y avons apporté, et le bénéfice que nous en avons tiré.

Notre travail d’écriture a hautement bénéficié du travail que nous réalisons depuis quatre ans autour de Spirou. Il est vrai que nous n’avions jamais jusque-là publié quoi que ce soit sur Franquin, et nous avons puisé dans nos entretiens et documentations diverses pour rédiger ces dossiers. Seulement, souhaitant conserver à notre Véritable histoire de Spirou une certaine forme d’exclusivité , nous avons été parcimonieux…

Ecrire sur La mauvaise tête ou QRN en seulement quatre pages était très frustrant, et nous avons du aller à l’essentiel. Il nous fallait être à la fois accessibles pour les néophytes, tout en ayant un propos consistant à l’adresse des amateurs. Bref, on a fait le grand écart.  Nous avons trouvé notre solution en nous basant scrupuleusement sur la chronologie des évènements liés à la réalisation de ces albums. Cette méthodologie s’est révélée extrêmement intéressante et n’a fait que nous conforter dans l’idée que c’est décidément la seule qui vaille. Rien n’est plus parlant que des faits mis en perspectives avec les publications, les souvenirs, etc. De fait, cette remise en contexte nous a demandé beaucoup de rigueur et permis de prendre un nouveau point de vue. Même pour nous qui sommes plongés quotidiennement dans cet univers, le déroulé des faits restaient parfois flou. Aujourd’hui, tout s’éclaire et s’illumine.

Ce traitement purement historique s’est trouvé enrichi par nos échanges avec Isabelle Franquin. Il est agréable de travailler avec elle car son exigence ajoute à la nôtre. Rigueur, encore et toujours. Son regard critique met la barre haute et nous pousse plus encore à ne pas livrer un travail de fainéant !

En résumé, nous sommes bien conscients que ce type de dossiers s’adresse à un large public et nous avons eu à coeur de lui livrer un travail « honnête et sérieux ».

Depuis, nous avons commencé notre travail pour le dossier de la prochaine intégrale Tome et Janry à paraître en mai ou juin prochain. On saute d’une époque à l’autre avec allégresse, faisant des bonds de vingt ans en deux jours ! J’ai envie de dire que nous passons notre temps à faire des allers-retours dans l’histoire de Spirou, jonglant avec les époques selon les rencontres et les divers travaux annexes à notre Véritable histoire de Spirou. Cela nous évite une certaine monotonie, sans doute.

A très bientôt,

Christelle

2 oct 2013, Commentaires (4)

Ceci est un faux !

Auteur: christelle

Depuis plusieurs mois, les sites de vente aux enchères sont régulièrement le lieu de vente de dessins prétendument de Rob-Vel. Je dis prétendument car il s’agit véritablement de faux. Tous de la même facture, et tous de la même origine.

Si vous voulez savoir à quoi ressemblent ces faux, vous pouvez ouvrir notre Véritable histoire de Spirou, en page 74. Ou bien l’intégrale Rob-Vel, en page 36. Hé oui, nous mêmes nous nous sommes fait abuser et avons publié des faux, pensant qu’ils étaient vrais. Sans doute avons-nous trop cru que tout ceux qui gravitent autour de Spirou ont l’esprit AdS. Il faut croire qu’il n’en est rien. L’un d’entre eux au moins est malhonnête.

Dans les prochaines éditions, il est évident que nous remplacerons ces images par de vraies. En attendant, ils permettront aux éventuels acquéreurs de dessins de Rob-Vel de s’assurer, ou pas, de l’authenticité du dessin qui leur est proposé.

Récemment alertée, une salle des ventes bruxelloise vient de retirer plusieurs lots de sa prochaine vente, tous faux. L’escroquerie prend de l’ampleur, et pollue le climat. C’est écoeurant.

L’escroquerie touche également des dessins de Lafnet, ou de Davine. Là encore, méfiance…