16 jan 2013, Commentaires (7)

J-2

Auteur: christelle

Bien, à voir comment à gauche et à droite, les commentaires affluent,  je crois que maintenant, vous avez une petite idée de notre Véritable histoire de Spirou. Tout ceci est très réjouissant, évidemment. La presse nous déroule un beau tapis aux couleurs de Spirou et nous nous sentons comme les porte-paroles de ce cher Espiègle et de tout ceux qui se sont jusque-là tenus dans l’ombre. Vous n’imaginez  pas comme c’est émouvant de les voir revivre. Plus qu’une réhabilitation, il s’agit de les rétablir dans l’Histoire ; et voir apparaître ces photos de Jean Dupuis, par exemple, alors que jusque-là chacun l’avait soigneusement oublié, c’est une sacrée récompense. Rendez-vous compte, quand même, que cet homme qui n’avait pas fait d’études, a monté une imprimerie qui a employé jusqu’à 2000 personnes, et surtout, qu’il a créé trois très grands magazines : Bonnes soirées, Le Moustique (qui existe encore aujourd’hui, 90 ans plus tard, sous le nom de Télémoustique !) et le petit dernier, le Journal de Spirou. Voilà un palmarès qui donne envie d’en savoir plus sur lui, non ?

Mais dans toute cette effervescence médiatique, il y en a un qui, une fois encore, passe à l’arrière-plan. Je veux parler de Rob-Vel. DLa Véritable histoire de Spirou par-ci, La Véritable histoire de Spirou par-là… on est ravis, heureux, mais on parle peu du coup de l’intégrale Rob-Vel qui paraît elle aussi vendredi. C’est vraiment un très beau livre qui permet enfin de découvrir le Spirou de Rob-Vel. Et puis, nous avons particulièrement soigné le dossier qui comporte des dessins inédits de Rob-Vel absolument magnifiques. Du Rob-Vel comme vous n’en avez jamais vus, comme nous n’en avions jamais vus non plus avant qu’ils ne nous tombent dessus ; nous ne sommes pas plus malins que vous !

C’est vrai que ces deux livres représentent un coût non négligeable, mais sincèrement, ne passez pas à côté de cette intégrale. Elle n’est pas un résumé de notre Véritable histoire de Spirou ; elle est riche d’un récit qui lui est propre et ce serait dommage de la considérer avec moins d’intérêt. Elle mérite plus que ça.

Voilà, c’est dit.

Je précise que nous ne touchons aucun droit sur cette intégrale.

Allez, plus que deux nuits dormir avant la sortie…

Amie, partout, toujours,

Spirouette

Commentaires (7) »

Laisser un commentaire

XHTML– Allowed tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*