30 mar 2011, Commentaires (1)

Bonne étoile !

Auteur: christelle

Jean Dupuis, sa dernière photo... (coll. famille Dupuis)

Ce projet serait-il né sous une bonne étoile ? Parfois, on se pose la question… Ce dont on est sûr, c’est que nous sommes sous la protection d’une bonne fée et celle-ci n’est autre que la fille de Paul Dupuis. Elle nous envoie régulièrement documents et témoignages qui apportent à notre récit l’épaisseur dont on rêvait.

Hier, j’ai finalisé à 90% la mise en place des témoignages sur l’épisode du Théâtre du Farfadet puis, sur ma lancée, j’ai entrepris celle de la création du personnage. Mais cela n’était pas très satisfaisant : en deux ou trois tirades, l’affaire était faite. Même si plusieurs personnes nous en ont parlé, chacun savait à peu près la même chose et après l’écrémage nécessaire pour éviter les répétitions, il ne restait que peu de détail, finalement.

Et puis, un mail… Notre chère fée qui nous envoie sans aucun ménagement la retranscription des notes de son grand-père, Jean Dupuis lui-même, à propos de la création de Spirou. Nous avions déjà trouvé quelques paragraphes intéressants dans ses mémoires écrits lors de son exil en Angleterre pendant la guerre mais la matière était très légère. Nous étions même surpris qu’il aborde si peu le sujet alors si frais dans sa vie. J’imagine que lorsque ses enfants et petits-enfants ont rassemblé ses textes pour les éditer, ils ont fait une sélection.

Toujours est-il  que les deux pages reçues hier sont providentielles. Je me demande même si nous n’allons pas garder intact ce texte et s’en servir pour démarrer ce récit. C’est tout de même de lui qu’est venue l’impulsion de créer Spirou. Qui, mieux que lui, peut nous en parler, maintenant que nous savons que des écrits aussi riches existent ?

Hier, l’écriture du farfadet m’a permit de voir quelle forme est nécessaire pour dérouler le récit d’un épisode. Là (est-ce le sujet qui voulait ça ?), je n’ai pu faire autrement qu’y apporter une introduction ET une conclusion. C’est la seule façon d’ajouter notre analyse et des précisions découvertes au fil de l’enquête. Le résultat me plait bien. Bertrand doit maintenant en faire une relecture et y apporter les changements qui iront dans le sens d’un récit plus clair. C’est notre méthode de travail : l’un écrit et l’autre relit le texte du premier et y apporte les corrections nécessaires. Les rôles s’inversent en fonction de la nature du sujet et les corrections apportées ne posent finalement jamais de problème. Cela fait un peu plus de quinze ans que nous écrivons ensemble  et nous avons eu le temps de nous connaitre sur ce terrain là également.  Cette organisation permet de varier le travail et de partager le poids de certains projets.

Ca nous va bien.

A très bientôt,

Spirouette

Commentaires (1) »

  • Gifts Custom…

    These promotional products won’t have marketing or promotional motives the real difference being that promotional gifts focus on practicality and necessity, while a thankyou gift is far more heartfelt…

Laisser un commentaire

XHTML– Allowed tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*